Unity, la banquise en dérive

Publié: 17 mai 2011 dans Natty
Tags:, , , , , , ,

Beaucoup d’insatisfaits crient au scandale face à la nouvelle version du nouvelle environnement graphique d’Ubuntu 11.04. Unity semble demander plus d’énergie que ces prédécesseurs, il n’est pas si fluide que prévu, application inutile, trop de bricolage pour une utilisation correcte d’un environnement graphique qui doit être prêt à l’emploi et complet dès son installation. Bref Unity ne répond pas aux attentes des utilisateurs d’Ubuntu et certains veulent même changer de distribution, pour éviter justement tous les problèmes de paramétrage et de bidouillage dans tous les sens.

Bon il y a bien une façon de revenir au bureau classique de Gnome comme cela est expliqué ici ou encore insérer un tableau de bord Gnome2 dans Unity mais au vue des tests réalisés cela n’a pas l’air super concluant, il va donc falloir trouver une, voir même, des solutions pour pallier à toutes les critiques des utilisateurs. Il n’y en a pas trente-six mille non plus : changer de distribution ? s’adapter coûte que coûte ? changer d’environnement graphique ?

Il y a une autre possibilité qui s’offre à nous : changer de gestionnaire de fenêtre et en prendre un qui est léger et personnalisable pour être à l’image de son utilisateur(comme ça s’il n’est pas content il s’en prendra qu’à lui même :)). Moi pour le moment j’ai choisi Openbox. Pourquoi ? Parce qu’il est extrêmement léger, rapide, réactif et personnalisable à souhait, c’est pile poil ce qu’il nous fallait pour « remplacer » Unity. Openbox a aussi l’avantage d’être indépendant d’un environnement de bureau. Bon tout ça est beau mais vous pensez bien qu’il y a quelques inconvénients, déjà il n’y a aucun logiciel de base installé, ce qui veut dire qu’il va falloir faire preuve de patience car Openbox requiert beaucoup de configuration.

Je ne vais pas dans cet article, vous détailler tout le processus de configuration d’Openbox mais je vais plutôt vous donner des pistes d’amélioration pour que votre nouveau window manager ressemble grandement à Unity tout en étant comme je viens de vous le détailler et vous donner la base pour bien commencer.

Tout d’abord, si vous ne savez pas comment obtenir Openbox d’une manière sûre, sachez qu’il est disponible sur les dépôts officiels, il suffit donc d’ouvrir un terminal et taper :

sudo apt-get install openbox

Si vous vous déconnectez et que vous choisissiez dans la fenêtre de connexion Openbox session vous risquez (et c’est même sûr !) de tomber nez à nez sur un écran gris sans quoique ce soit qui vous rappelle les beaux screenshot que vous avez pu voir au sujet d’Openbox,et là je suis obligé de rire car je m’imagine la tête dépitée que vous allez faire à ce moment ! Ne vous inquiétez pas, ce n’est que passager, disons, dans une heure ou deux, vous aurez un bureau qui en fera baver plus d’un utilisateur de logiciel propriétaire !

Avant de partir dans tous les sens, je dois vous parler de trois fichiers majeurs dans Openbox : autostart.sh, menu.xml et le fameux rc.xml.

Pour savoir si vous possédez ces trois fichiers :

ls ~/.config/openbox/

 

Si rien ne s’affiche aucun problème, on va le récupérer en tapant :

cp -r /etc/xdg/openbox ~/.config/openbox/

 

autostart.sh est le fichier où vous dites à Openbox quelles applications vous voulez lancer au démarrage

menu.sh quand vous faites un clique droit sur le « fond d’écran » il y a un menu déroulant qui s’affiche, par défaut il n’est pas très remplit mais très utile par exemple par avoir accès à un « Terminal Emulator », ou à internet. Ce fichier est le fichier de configuration de ce menu.

rc.xml est le est le doc qui regroupe toute la configuration d’Openbox non cité au dessus, ce fichier est le plus important mais assez fastidieux à modifier du fait de sa taille imposante. Ce fichier gère aussi les raccourcis clavier.

Si vous ne voulez pas vous prendre la tête avec ces fichiers vous pouvez installer des interfaces graphiques pour paramétrer Openbox, sauf à ma connaissance le fichier autostrat.sh. Pour le reste il y a obmenu pour gérer le menu et obconf pour gérer un peu tout dans Openbox, on rentre un peu plus en profondeur dans le paramétrage de ce gestionnaire de fenêtre.

sudo apt-get install obmenu obconf openbox-themes

 

Le paquet openbox-themes est un paquet qui contient plusieurs thème pour la configu’ avec obconf.

Ensuite il faut installer un gestionnaire de fichier car au bout d’un moment vous risquez d’en avoir assez de la console. J’ai choisi Thunar, il est léger, conviviable mais surtout, et c’est pour ça que je l’ai choisi, c’est qu’il ressemblent grandement à Nautilus, le gestionnaire de fichier sous Gnome. Pour l’installer :

sudo apt-get install thunar

 

Thunar peut monter des disques externes et multimédias avec volman :

sudo apt-get install thunar-volman

 

Pour l’ajouter au démarrage, dans le fichier autostart.sh ajoutez thunar-volman &.

Pour de ce qui est de l’apparence du bureau en lui même, on peut rajouter une barre de tâches. Tint2 nous conviens amplement puisque lui aussi est léger et complètement personnalisable. Sur la barre de tâches Tint2 il y a aussi une zone de notification où on peut afficher l’heure actuelle, la date, un moniteur de batterie activable pour les portables. Pour l’installer :

sudo apt-get install tint2

 

Il peut lui aussi être rajouté au autostart.sh avec tint2 & à la fin du fichier.

La seconde étape de la personnalisation de votre bureau c’est le fond d’écran. Et c’est là que Nitrogen intervient ! C’est un gestionnaire de fond d’écran encore une fois très léger. Pour l’installer :

sudo apt-get install nitrogen

 

Pour que votre fond d’écran reste présent sur votre bureau et que le truc horrible gris qu’on avait avant revienne, il faut sauvegarder le fond actuel :

sudo nitrogen --save

 

Puis dans le fichier autostart.sh rajoutez nitrogen –restore  &.

Pour remplacer le launcher d’Unity, ajoutez wbar, c’est un dock simple léger comme toujours et évidement personnalisable.

Pour remplacer le Dash d’Unity, je vous propose Synaspe qui permet lancer vos applications et d’accéder à vos documents.

Et bien sûr pour égailler tout ça vous pouvez installer Conky.

Comme prévu après ces modifications vous avez un très beau bureau, léger et réactif et entièrement personnalisable ! Mais vous pouvez installer encore plein d’applications très utiles.

Bonne config’ !

Publicités
commentaires
  1. Claude Picot dit :

    Changer de gestionnaire est effectivement une possibilité et ton billet donne un bon éclairage et propose une alternative sympathique à Unity. En ce qui me concerne je persévère et continue mon apprentissage Unity.
    Bonne continuation

    • h4rdack dit :

      Merci. Oui c’est exactement ça, je continue à apprendre avec Unity mais je cherche des alternatives pour les plus réticents d’entre nous.
      À la prochaine

  2. Darth Wound dit :

    En effet, c’est d’ailleurs ce que j’ai fait sur ma Lucid Lynx à l’époque, avant de partir sur #!

    Si la config totale d’Openbox fait peur, il y a Lubuntu (je sais pas si elle existe encore d’ailleurs).

  3. TimCruz dit :

    Et tu as un screen de ton système actuelle? Si openbox est sympa, il reste tout de même plus complexe pour Mr tout le monde…

    • h4rdack dit :

      Je te confirme que c’est plus pour un utilisateur confirmer de Linux que pour la grand-mère du coin qui découvre Linux tant bien que mal ! Cela dit, vu le nombre d’infos et de tutos que j’ai trouvé sur le net, je pense que même avec des connaissance limité en la matière on peut s’en sortir, il suffit juste d’analyser les choses.
      Pour de ce qui est du screen, j’en ferai un pour mon prochain article où je comparerai Openbox à Unity.

  4. Masterbox dit :

    Oui ou rester en 10.10 parce que cette 11.04 n’a vraiment rien pour elle…

    • h4rdack dit :

      Je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous. D’abord je voudrai dire qu’il ne faut pas tout mélanger ! Unity et Natty sont liés d’accord mais pas indissociable. La sorti de Natty à fait évoluer encore une fois le noyau de Linux et cela ne fait pas mal, bien au contraire ! Rien que sur le plan de la gestion des périphériques externes, il y a eu un gros travail de fond et de forme. Unity n’est qu’un environnement graphique comme il en existe plusieurs pour Ubuntu, il peut donc être remplacé par un autre « graphical user manager » ou par un « window manager ». Cela dépend juste de l’utilisation désirée.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s